FIPDes, un partenariat Erasmus+, franco-irlandais, qui fait peau neuve [en]

Le projet fait peau neuve ! En effet, le consortium européen appuyé par l’équipe des relations internationales d‘AgroParisTech, a remporté un projet de master conjoint Erasmus+ permettant ainsi au programme de s’inscrire dans la durabilité puisque de nouvelles bourses peuvent être allouées auprès d’étudiants qui feront leur rentrée universitaire dès septembre 2017.

Le programme de master conjoint FIPDes(Food Innovation and Product Design) est un partenariat européen, initialement Erasmus Mundus (2011-2015), entre la France, l’Irlande, l’Italie et la Suède, plus particulièrement coordonné par AgroParisTech.
Le projet fait peau neuve ! En effet, le consortium européen appuyé par l’équipe des relations internationales d‘AgroParisTech, a remporté un projet de master conjoint Erasmus+ permettant ainsi au programme de s’inscrire dans la durabilité puisque de nouvelles bourses peuvent être allouées auprès d’étudiants qui feront leur rentrée universitaire dès septembre 2017.
Le programme FIPDes est une formation diplômante de Master d’une durée de deux ans. Il porte sur l’innovation alimentaire et la conception de produits et de packaging innovants. Il est le premier programme à répondre aux challenges mondiaux qui portent sur ces thèmes.
PNG
Les étudiants passent leur premier semestre à Paris, France puis le deuxième semestre en Irlande au sein du Dublin Institute of Technology (DIT). Une école d’été se tient entre le semestre 2 et le semestre 3. Enfin, pour leur dernière année, les étudiants peuvent aller en France, en Suède ou en Italie, selon la spécialisation qu’ils souhaitent suivre.
(crédit : DIT - Erik Andersson)
JPEG
En six ans d’existence, environ 120 étudiants de plus de 50 nationalités ont pris part à FIPDes. Une association d’anciens élèves a par ailleurs été créée.
Afin de participer à ce programme, les frais d’inscription s’élèvent à 4 500€ pour les étudiants ressortissants d’un État-Membre de l’Union Européenne ainsi que de la Macédoine, l’Islande, le Lichtenstein, la Norvège et la Turquie. Il faut compter le double pour les étudiants venus des pays autres que ceux mentionnés ci-dessus. En revanche, des bourses sont mises à la disposition des étudiants. Elles permettent de couvrir les frais d’inscription et les frais de voyage, ainsi qu’une allocation mensuelle de 1000€ pour 24 mois.
(crédit : FIPDes)
JPEG

publié le 30/03/2017

haut de la page