[Francophonie et littérature] Qui est Dermot Bolger ?

Créé en 2016 par les 20 Ambassades des pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie présentes en Irlande, le Prix Littéraire des Ambassadeurs de la Francophonie en Irlande vise à souligner le rôle du français comme langue des idées et des valeurs de la Francophonie.

Ce prix est attribué à un écrivain irlandais dont l’œuvre a été récemment traduite en français. Cette année, 6 auteurs ont été nominés. Le Jury rendra son verdict lors d’une cérémonie officielle au mois de mars 2017.



Tous les mois, l’Ambassade de France présentera un de ces auteurs et leur traducteur, en partenariat avec Literature Ireland

Cette fois-ci, (re)découvrez l’écrivain Dermot Bolger, nominé pour son roman Ensemble séparés (Tanglewood) traduit par Marie-Hélène Dumas et paru aux éditions Joëlle Losfeld.

Dermot Bolger

JPEG

Dermot Bolger © Fran Veale

Né à Finglas (Irlande) en 1959, Dermot Bolger est poète, romancier et dramaturge. Ses 13 romans incluent notamment Toute la famille sur la jetée du Paradis , La Ville des ténèbres et un livre pour jeunes adultes, New Town Soul, étudié par les bacheliers irlandais.
Parmis ses pièces, on peut citer La Déploration d’Arthur Cleary qui a reçu le prix Samuel Beckett, et From These Green Heights qui a gagné le prix Irish Times–ESB Award de la meilleure pièce en 2004.
Il a édité un grand nombre d’anthologies dont The Picador Book of Contemporary Irish Fiction rassemblant des œuvres de fiction irlandaises contemporaines et le roman collaboratif Finbar’s hotel.
Bolger est membre de Aosdána (organisation irlandaise de promotion des arts) et vit à Dublin. Ses ouvrages ont été traduits dans plusieurs langues.
Plus d’informations sur http://www.dermotbolger.com

Marie-Hélène Dumas

JPEG
Marie-Hélène Dumas est un écrivain et une traductrice née à Nice en 1948. Elle vit et travaille actuellement à Villecroze dans la région du Haut-Var. En 1933 elle fonde avec Pierre Tilman la revue littéraire L’évidence. Elle a collaboré à des publications telles que la revue Pour la danse, Lunes ou encore le magazine Ideat.
Marie-Hélène Dumas est engagée dans la recherche et l’écriture en lien avec les femmes dans l’art. Elle a organisé plusieurs évènements autour de ce thème, comme le festival 1997 qui a réuni 40 artistes féminines, ou encore l’exposition L’invention des femmes en 1999.
Parmi ses nombreuses traductions, on compte la traduction intégrale de Paul Fox et trois romans de Dermot Bolger.

publié le 09/02/2017

haut de la page