Patrick d’Arcy, mathématicien et militaire [en]

Connaissiez-vous l’histoire de Patrick d’Arcy, Irlandais né à Galway au 18ème, qui s’installa en France, y étudia les mathématiques et découvrit le moment angulaire, un concept clef en physique et ingénierie ?

JPEG - 17.5 ko
M. le comte Patrice d’Arcy, membre de l’Académie royale des sciences by Hubert Drouais
http://www.historyireland.com/18th-19th-century-history/a-dynamic-irishman-in-paris-patrick-darcy-1725-79/

Patrick d’Arcy (27 septembre 1725 – 18 octobre 1779) est né dans le comté de Galway, à l’ouest de l’Irlande, dans une famille catholique. Sa famille l’envoie chez un oncle à Paris en 1739, pour lui épargner la dureté des lois pénales, ces lois imposées par le gouvernement britannique qui retiraient tout pouvoir à la majorité catholique du pays. En France, son tuteur Jean-Baptiste Clairaut lui enseigne les mathématiques pour lesquelles il montre un extraordinaire talent. Ainsi, à l’âge de dix-sept ans seulement, il présente deux mémoires sur la dynamique à l’Académie Royale des Sciences, un exploit qui lui vaut d’avoir son portrait peint par l’artiste français Hubert Drouais. En 1756, il reçoit des lettres de naturalisation par Louis XV.
Patrick d’Arcy a également fait carrière dans l’armée française : il s’est ainsi enrôlé en tant que capitaine du régiment de Condé et a participé aux campagnes de Flandre et d’Allemagne, combattu à Fontenoy en 1745 et a été aide de camp du Maréchal Saxe. Il a été nommé Chevalier de l’Ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel.
En 1779, à l’âge de cinquante-quatre ans, il succombe au choléra. Il est remplacé à l’Académie royale des sciences par son ami Nicolas de Condorcet, qui écrit son éloge funèbre.
Patrick d’Arcy est reconnu pour sa découverte du principe du moment angulaire, un concept important en physique et en ingénierie.

publié le 03/07/2017

haut de la page