Rencontrez la 10 000ème Française en Irlande !

L’Ambassade de France en Irlande a dépassé la cap des 10 000 inscrits sur son registre des Français. Découvrez le portrait de la 10 000ème inscrite !
Ma rencontre avec l’Irlande, « 4 mois, pas plus ».

PNG

« C’est seulement pour 4 mois », cette petite phrase que j’ai répété tant de fois à ma famille et à mes amis avant mon départ. 2 ans après, je suis toujours ici et l’heure du départ n’a pas encore sonné.

Différentes étapes de mes études m’ont guidée jusqu’à l’Irlande. Après l’obtention d’un BAC SES, puis d’un DUT en Techniques de commercialisation, j’ai enchainé sur une Licence en Gestion de projet et Management d’équipe. J’ai complété ma formation par un Master en Communication d’entreprise. Grâce au programme ERASMUS, j’ai réalisé la deuxième année de Master à Sienne, en Italie. A mon retour, et afin de valider mon Master, j’ai effectué un stage de 6 mois en tant que chef de projet junior dans une agence de publicité parisienne. A la suite de ce stage, un contrat m’a été proposé. Ma collaboration dans cette entreprise a duré 2 ans.
Pendant ces 2 ans la dimension européenne me manquait beaucoup, j’étais très nostalgique de mon Erasmus. Même si j’étais bilingue avec l’italien, mon anglais n’était pas assez bon pour me permettre de monter sur des campagnes à dimension européenne. C’est alors que j’ai compris qu’il fallait que j’améliore mon anglais pour ma future carrière.

Je suis donc partie en Irlande pour 4 mois dans une école de langue. L’Irlande était pour moi un break dans ma vie parisienne à 100 à l’heure, une parenthèse, une mise au vert. Cours d’anglais généraux le matin et anglais business l’après-midi, j’ai rapidement réussi à atteindre un niveau correct. Un jour, j’ai été approchée par un chasseur de tête pour un travail sur Dublin. Même si rester à Dublin pour y faire carrière n’était pas du tout dans mon plan, je me suis dit « pourquoi pas ».
C’est alors que j’ai enchainé les entretiens, à la recherche du poste qui me conviendrait le mieux. Je n’aurais jamais pensé que cette ville disposait d’autant d’opportunités professionnelles. Il y a une réelle concentration d’entreprises du Web et de l’Informatique à rayonnement mondial. Si vous parlez une autre langue (ou plusieurs) que l’anglais, c’est un réel atout pour pouvoir les intégrer. En moins d’un mois, j’ai décroché un CDI dans une entreprise d’IT. J’occupe le poste Account Manager pour le marché français et italien depuis 2 ans.

JPEG

Alors oui, en Irlande il pleut souvent et le soleil est timide. Mais je travaille dans une entreprise mondiale apportant une expérience significative sur mon CV, avec une bonne qualité et un bon équilibre de vie. Rajoutez à ça le fait que des irlandais sont très accueillants et que l’Irlande est un pays magnifique. Alors rentrer en France, ce n’est pas prévu, pour le moment.

Elodie M. 

publié le 27/01/2017

haut de la page