Pour la liberté de la presse

Freedom of Speech, Caricature and Satire, sélectionné par le Fonds culturel franco-allemand, est un projet triptyque mené conjointement par les Ambassades de France et d’Allemagne en Irlande avec le soutien de l’Institut Goethe. Il met en lumière les formes de la liberté d’expression et leur rôle dans nos sociétés contemporaines.

Qu’est-ce que le fonds culturel franco-allemand ?

Créé en 2003 lors de la célébration du 40ème anniversaire du Traité de l’Elysée, le fonds culturel franco-allemand est une réaffirmation de l’amitié entre nos deux pays. Soutien à la coopération culturelle, ce programme appuie des initiatives menées conjointement par les Ambassades de France et d’Allemagne ainsi que les instituts culturels nationaux.

Plus de 760 projets dans plus de 150 pays ont été sélectionnés lors de l’appel à projet lancé chaque année depuis sa création.

En 2016, le Fonds franco-allemand a permis de soutenir 41 projets répondant à l’une des deux orientations thématiques de l’année : L’UEFA de football pour le volet actualité et La liberté d’expression pour le volet priorité politique franco-allemande.

Les Ambassades de France et d’Allemagne en Irlande sélectionnées !

La présentation de ce projet conjoint entre la France et l’Allemagne répondait à la nécessité d’avoir un débat autour des thèmes de la liberté d’expression et de la liberté de la presse.

Ce projet éducatif multiforme et bilatéral a donné naissance à trois temps forts articulés autour d’un échange entre les élèves du Lycée Français d’Irlande et deux journalistes français et allemands ; à l’exposition "Drawing Freely" présentant le travail de caricaturistes et enfin à la conférence de la société des Historiens de la Presse d’Irlande.

Nous vous proposons un retour en images sur ces trois temps forts.

Temps fort 1 – Conférence de Martin Graff et Till Mette, journalistes, à lycée Eurocampus de Dublin en mars.

JPEG - 36.6 ko
Les élèves du Lycée Français d’Irlande lors du projet sur la liberté de la presse

Atelier de travail avec les élèves du LFI - JPEG

Temps fort 2 – Vernissage de l’exposition Dessins en liberté créée par l’Institut français en partenariat avec Courrier international.

Dessins en liberté c’est 12 panneaux, 12 thématiques d’actualités, 50 dessinateurs, 45 nationalités représentées pour ouvrir le débat sur la liberté d’expression et ses représentations à travers le monde, un an après les attaques perpétrées contre Charlie Hebdo en janvier 2015.

La soirée organisée à l’occasion du vernissage de l’exposition à la Maison de l’Europe a également été l’occasion d’une discussion abordant la relation entre liberté d’expression et média avec M. Anthony Bellanger, Secrétaire général de la Fédération Internationale des Journalistes et de M. Wolfgang Grebenhof, Vice-directeur de la Fédération Allemande des Journalistes.

Inauguration de l'exposition "Drawing Freely" - JPEG

Un atelier destiné aux étudiants en journalisme a suivi le lancement de l’exposition. Il a permis à nos deux intervenants de discuter aussi bien les nouvelles formes de diffusion de l’information que la structure même des coupures de presse.

Atelier de travail entre élèves et journalistes après l'inauguration de l'exposition "Drawing Freely" - JPEG

L’exposition, qui a attiré plus de 300 personnes à la Maison de l’Europe, est accrochée à l’Alliance française jusqu’en janvier 2017. Pour continuer la discussion autour de la liberté d’expression un deuxième jeu d’impressions circulera dans plusieurs établissements scolaires pendant le reste de l’année académique.

Temps fort 3 – Conférence du Newspaper and Periodical History Forum of Ireland.

Regards croisés entre France, Allemagne et Irlande autour de la question de la liberté d’expression en contexte de conflits.

publié le 15/12/2016

haut de la page