Hommage à l’écrivain et académicien Michel Déon

Michel Déon s’est éteint hier en Irlande à l’âge de 97 ans.

Il avait appartenu - aux côtés de Roger Nimier, de Jacques Laurent ou d’Antoine Blondin - au courant littéraire des « Hussards », et était le dernier d’entre eux.

Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, Prix Interallié pour Les Poneys sauvages en 1970, il avait reçu en 1973 le Grand Prix du roman de l’Académie française pour Un taxi mauve (dont l’action se déroule en Irlande - et qui a été adapté au cinéma par Yves Boisset en 1977 avec une distribution réunissant Philippe Noiret, Charlotte Rampling, Peter Ustinov et Fred Astaire).

Il avait été élu à l’Académie française en juin 1978 au 8e fauteuil, celui de Jean Rostand, et en était le Vice-doyen d’âge (après René de Obaldia) et le Vice-doyen d’élection (après Jean d’Ormesson). Il était également Commandeur de la Légion d’honneur.

Ce grand voyageur, qui avait effectué de nombreux séjours en Grèce ainsi qu’en Suisse, en Italie, aux Etats-Unis, au Canada, au Portugal, en Espagne ou au Maroc, avait "le goût des îles" et celui d’aller à la découverte des autres. Il s’était définitivement établi depuis 30 ans en Irlande, dans le comté de Galway, après avoir partagé les vingt années précédentes entre l’île grecque de Spetsai et l’ouest irlandais : "la Grèce m’aura obsédé (...) mais c’est l’Irlande qui m’aura gardé" .

Il y appréciait ses auteurs (notamment Joyce et Beckett) ainsi que ses paysages sauvages et ses habitants. Comme a pu le souligner la ministre de la Culture et de la Communication Mme Audrey Azoulay dans son communiqué d’hommage hier soir « son inspiration romanesque s’est nourrie notamment de cette terre d’Irlande qu’il aimait tant ». Il éprouvait le sentiment d’y avoir été merveilleusement accueilli, lui et sa famille.

Michel Déon était fortement engagé auprès de l’Université de Galway, notamment par le don de livres, et avait travaillé en étroite relation sur ce projet avec Mme Catherine Gagneux, notre Consule honoraire.

L’Ambassade a soutenu la traduction de son ouvrage paru en 2005, Cavalier, Passe ton chemin (titre inspiré d’un poème de William Butler Yeats), qui vient d’être publié en langue anglaise chez l’éditeur irlandais Lilliput Press. Michel Déon a pu avoir ce livre en mains il y a quelques jours. Il s’agit là véritablement de ses mémoires d’Irlande livrées à ses lecteurs.

L’Ambassadeur de France en Irlande, M. Jean-Pierre Thébault, et toute l’équipe de l’Ambassade saluent la mémoire et l’œuvre de cette figure majeure de la littérature française. Ils adressent à sa famille et à ses proches leurs plus sincères condoléances ainsi que le témoignage de leur profonde sympathie et affection.

Une messe du souvenir aura lieu à Tynagh (comté de Galway), le lundi 2 janvier à 15 heures.

Un livre de condoléances sera également ouvert à la librairie Charlie Byrne de Galway (sur Middle Street) jusqu’au 6 janvier.

publié le 01/01/2017

haut de la page